Référentiel

PREREQUIS N°1 : STRUCTURE DE COORDINATION COVID19

La cellule de coordination COVID19 a été constituée au sein de la station thermale

Le référent COVID19 a été désigné

PREREQUIS N°2 : DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES ET TECHNIQUES
Contrôle réglementaire des sources d’eaux minérales naturelles 2021 :

Une analyse de type Ress 1 et une analyse de type Ress 2 par captage ou sur tout ou partie du mélange (selon décision du DG ARS) ont été réalisées par un laboratoire agréé par le contrôle sanitaire des eaux

Réalisé le
Prévu le :
Pour tous les établissements :

Les analyses aux points d'usage (Th1) et sur chaque bassin (Th2) sont programmées dans la semaine qui suit l'ouverture

Vérification du bon fonctionnement général des installations et réalisation des réparations et remplacements nécessaires

Purge complète des réseaux d'eau thermale et des réservoirs

Nettoyage et désinfection des installations sur la totalité des réseaux d'eau thermale (y compris sur les dispositifs annexes vannes, robinets, etc.) et sur les accessoires terminaux, notamment au niveau des douches

Au niveau des postes de soins, purge, nettoyage et désinfection des appareillages au contact des curistes

Cas particulier des piscines thermales :

Nettoyage et désinfection des surfaces, des plages, des installations sanitaires (douches de propreté notamment) et des équipements (bassin, bac tampon, jets sous pression, sièges, planches, barres, etc.)

Vidange complète et nettoyage des pédiluves

Vérification du bon fonctionnement des dispositifs de filtration et des installations de traitement de l'eau, des sondes de mesure chlore pH

Concernant les réactifs, vérification de l'encrassement des cannes d'injection, de l'état et la quantité du stock, et de leur date de péremption

Vérification du média filtrant

Pour les filtres disposant d'une purge basse, réalisation d'une purge abondante afin d'éliminer les eaux stagnantes de fond de filtre

Vérification des dispositifs d'injection des produits

Vérification de l'état des sondes d'analyses et des éventuels filtres

Etalonnage des automates afin de respecter les taux de chloration réglementaires

Lavage, décolmatage et désinfection des filtres

Si le bassin est resté en eau :

Programmation de la remise en route au moins 72h avant l'ouverture/la réouverture

Si le bassin a été vidé :

Nettoyage, désinfection et rinçage du fond, des parois et des goulottes

Si le bassin ne fait habituellement pas l'objet d'un traitement de désinfection :

Vidange complète, nettoyage, désinfection, rinçage du fonds, des parois et des goulottes

Maintien à l'arrêt du bassin si la désinfection n'est pas possible

Autres mesures techniques

Nettoyage et désinfection des centrales de traitement d'air et des grilles de diffusion

Changement des filtres si nécessaire

Système de désinfection de l'air par lampes UV (optionnel)

Mise en place d'un système d'aspersion de biocide (optionnel)

Réglage de l'automate de régulation pour assurer un recyclage partiel ou un régime "tout air neuf"

Vérification du bon fonctionnement des ouvrants

PREREQUIS N°3 : FORMATION DES PERSONNELS

Formation selon les modalités définies dans le référentiel au risque COVID19 des personnels préalablement à la réouverture de l'établissement

Mise en place d'une procédure de formation au risque COVID19 pour les salariés embauchés en cours de saison

PREREQUIS N°4 : PLAN DE ZONAGE DE L'ETABLISSEMENT

Réalisation du plan de zonage de l'établissement

Répérage de l'emplacement des stations d'hygiène

Répérage de l'emplacement des stations de distribution et collecte des masques et des autres EPI

Repérage des emplacements réservés à l'affichage des consignes sanitaires

Repérage de l'emplacement du local réservé à l'isolement d'un cas suspect

Organisation des circuits et sens de circulation pour éviter les croisements, dans la mesure du possible

Plan de zonage porté à la connaissance des curistes, visiteurs et autres usagers et des personnels par voie d'affichage

Réalisation du PEPI

Le PEPI a été porté à la connaissance des personnels dans le cadre de la formation préalable

Sensibilisation des hôtesses et agents de soins à la surveillance des consignes issues du PEPI

L'établissement est en possession des EPI nécessaires à son fonctionnement ou leur commande a été validée

PREREQUIS N°5 : DISPOSITIF LOCAL DE DETECTION ET PRISE EN CHARGE DES PERSONNES COVID+

Identification du ou des laboratoires en capacité de réaliser le test RTPCR

Coordonnées

Les coordonnées du ou des laboratoires ont été communiqués au responsable de l'établissement et aux médecins thermaux

La procédure d'information de l'établissement thermal en cas de détection d'un cas COVID+, notamment en cas de test RTPCR positif, a été définie

Le dispositif de prise en charge d'un cas COVID+ a été élaboré et communiqué aux personnels en responsabilité

PRECONISATION N°1 : SENSIBILISATION ET FILTRAGE DES CURISTES AVANT L'ARRIVEE EN STATION THERMALE
Mesure n°1 : Informer et sensibiliser les curistes

Prise de contact avec le curiste avant le début de la cure

Information du curiste sur l'autoévaluation des symptômes et les cas à risque

Information des futurs curistes des conditions d’accès aux soins thermaux, notamment s’agissant de l’obligation de présenter un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures dans l’hypothèse où ils ne satisferaient pas au schéma vaccinal complet.

Mesure n° 1 bis : assujettir l’entrée aux soins des curistes ne bénéficiant pas du schéma vaccinal complet à la production d’un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures

L’accès aux soins thermaux des personnes ne pouvant pas apporter la preuve d’un schéma vaccinal complet est conditionné par l’obligation de production auprès du médecin thermal du résultat négatif d’un test RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé de moins de 72 heures.

La présentation doit en être faite à l’occasion de la première consultation au cours de laquelle l’ordonnance de soins thermaux est délivrée. La présentation de l’ordonnance de soins thermaux par le curiste sera considérée par l’établissement thermal comme étant libératoire de la vérification des dispositions susmentionnées.

De façon dérogatoire et substitutive, dans le cas des enfants de moins 16 ans, la présentation d’un test RT-PCR sur prélèvement salivaire, réalisable en laboratoire, est admise.

PRECONISATION N°2 : DETECTION DES PERSONNES "CAS POSSIBLE" ET "CAS SUSPECT" A L'ENTREE DE L'ETABLISSEMENT THERMAL
Mesure n°2 : Organisation de la détection quotidienne des symptômes évocateurs du COVID19 à l'entrée de l'établissement thermal

Formation des personnels à la détection des symptômes

Prise de température par thermomètre infrarouge à visée laser (optionnel)

Information du curiste sur la prise de température à l'entrée de l'établissement, si elle est organisée (sans enregistrement de la donnée)

PRECONISATION N°3 : PROTECTION DES CURISTES ET DES PERSONNELS EN ETABLISSEMENT THERMAL
Mesure n°3 : Affichage visible et diversifié des consignes sanitaires

Affichage dans l'établissement du poster "Pour se protéger et protéger les autres" (ou équivalent)

Affichage dans l'établissement du poster "Comment se laver les mains?" (ou équivalent)

Affichage dans l'établissement du poster "Estce que je suis malade?" (ou équivalent)

Affichage dans l'établissement du poster "Comment se protéger?" (ou équivalent)

Affichage dans l'établissement du poster "Porter efficacement son masque" (ou équivalent)

Diffusion de la vidéo "Port du masque : bons et mauvais gestes" (optionnel)

Mesure n°4 : Respect des règles de distanciation physique

Marquage au sol adhésif antiglisse dans les zones de stationnement ou mise en place de tout autre dispositif visant à favoriser le respect de la distanciation physique

Mesure n°5 : Rendre obligatoire la désinfection des mains à l’entrée de l’établissement et inciter à renouveler leur désinfection/lavage à l’intérieur de l’établissement thermal

Mise en place des stations "désinfection des mains"

Affichage à proximité des consignes pour le lavage et la désinfection des mains

Mesure n°6 : Réduction des sources de contamination importée

Organisation des procédures d'hygiène, de nettoyage et de désinfection spécifiques aux vestiaires

Mise en place d'une procédure ou d'équipements garantissant l'accès aux soins "pieds propres"

Désactivation des sèchecheveux et sèchemains et information aux curistes de leur mise hors service

Mesure n°7 : Port des EPI dans certaines zones de l'établissement

Mise à disposition d'EPI pour le personnel

Fourniture de masque (pouvant être rendue payante) pour les curistes lorsqu'ils ne sont pas équipés d'un équipement personnel satisfaisant aux performances minimales exigées

Mesure n°8 : porter une vigilance toute particulière à la bonne aération des locaux

L’exploitant vérifie le fonctionnement correct des ventilations et assure l’aération des pièces le plus souvent possible, au minimum toutes les heures durant quelques minutes, voire en permanence si les conditions le permettent.

Des capteurs de dioxyde de carbone CO2 avec indicateur visuel pourront utilement être installés dans les espaces les plus exposés au risque de renouvellement insuffisant de l’air. Une mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm (indice ICONE de confinement) doit conduire à agir en termes d’aération/renouvellement d’air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans la pièce. Au-delà de 1 000 ppm, l’évacuation du local doit être proposée le temps d’une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm.

La mesure du CO2 dans l’air doit être effectuée à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de réelle fréquentation chargée.

Les systèmes de climatisation, dont la maintenance régulière doit être assurée, doivent éviter de générer des flux d’air vers les personnes et de recycler l’air, en recherchant la filtration la plus performante sur le plan sanitaire.

Mesure n°9 : Renforcement du nettoyage et de la désinfection des équipements et installations

Vérification de la qualité et de la quantité des produits de nettoyage et de désinfection

Assimilation par les personnels concernés de la procédure de nettoyage et désinfection des postes de soins entre chaque curiste

Assimilation par les personnels concernés de la procédure de nettoyage et désinfection des postes de soins en fin de journée

Assimilation par les personnels concernés de la procédure de nettoyage et désinfection des installations, équipements et accessoires à intervalle régulier

Mesure n°10 : Suppression de la mise à disposition d'accessoires et équipements non indispensables

Suppression des magazines/brochures dans les zones d'attente et de repos

Suppression/inactivation des distributeurs de boissons et fontaines à eau

Mesure n°11 : Elimination sélective des déchets

Assimilation par les personnels concernés de la procédure d'élimination des déchets

Mise à disposition de sacs plastiques pour ordures ménagères opaques, avec fermeture par liens (max 30 litres)

PRECONISATION N°4 : ADAPTATION DES MODALITES ET DE L'OFFRE DE SOINS
Mesure n°12 : Adaptation de certains postes de soins

Mise en place d'une cloison amovible en plexiglas entre certains postes de soins lorsque nécessaire

Vacance d'un poste de soins entre deux postes de soins occupés, à défaut de cloisonnement

Mesure n°13 : Réévaluation du protocole de certains soins

La fréquentation maximale instantanée de l’établissement respectera les règles en vigueur édictées par les autorités.

Pour les bassins, la règlementation relative aux piscines à usage collectif précise que la capacité d’accueil des piscines couvertes ne peut pas dépasser 1 baigneur par mètre carré (m²) de plan d’eau. Pour les piscines thermales, par précaution, il paraît toutefois plus prudent de compter 1 baigneur pour 2 m². En outre, la distance physique de rigueur entre les baigneurs devra être respectée ou un écran physique devra permettre leur séparation.

Mesure n°14 : Suspension des soins collectifs

Suspension du soin vaporarium (501)

Suspension du soin radiovaporarium (502)

Suspension du soin émanatorium (503)

Suspension du soin radioémanatorium (504)

Suspension du soin aérosol collectif (506)

Suspension du soin électroaérosol (508)

Suspension du soin inhalation collective (511)

Suspension du soin bain de vapeur collectif (522)

PRECONISATION N°5 : DISPOSITIONS SPECIFIQUES AUX AUTRES USAGERS

Limitation de l'accès à l'établissement aux accompagnants curistes considérés comme indispensables

Organisation de créneaux horaires pour la venue des visiteurs professionnels et catégories apparentées

Mise en place d'une station d'hygiène si l'accès des fournisseurs ne se fait pas par l'entrée principale déjà équipée

PRECONISATION N°6 : AUTRES DISPOSITIONS EN STATION THERMALE

Les directives des autorités relatives au respect des densités de population et jauges devront être observées en tous lieux et pour tous les évènements favorisant les rassemblements et la promiscuité, dont :
- les transports en commun/la navette : port du masque et limitation du nombre de places
- les évènements (pots d’accueil, conférences, festivités, activités complémentaires,…).

PRECONISATION n°7 : MISE EN PLACE D’UN OBSERVATOIRE DES EVENEMENTS INDESIRABLES

L’établissement thermal mettra en œuvre un dispositif d’enquête, en coordination avec le corps médical thermal, permettant d’analyser dans les meilleurs délais la survenue d’un cas de COVID-19 (apparition des symptômes, dates et horaires de cure, hébergement…).
Ces données seront transmises à l’ARS et au CNETh pour consolidation à l’échelon national.

PRECONISATION N°8 : CONTRÔLE DE CONFORMITE AU REFERENTIEL SANITAIRE

Les procédures d'analyse des dangers et de maîtrise des points critiques ont été ou seront mises à jour pour y intégrer l'environnement COVID19

Les pratiques en routine seront vérifiées et corrigées lorsque nécessaire.

Le formulaire de signalement des mesures prises est transmis à l'ARS.

Please note that this checklist is a hypothetical example and provides basic information only. It is not intended to take the place of, among other things, workplace, health and safety advice; medical advice, diagnosis, or treatment; or other applicable laws. You should also seek your own professional advice to determine if the use of such checklist is permissible in your workplace or jurisdiction.